Château : le couloir de desserte

Le couloir de desserte

 

 

Etalés sur 5 à 6 campagnes de fouilles, les travaux de dégagement ont révélé un espace rectangulaire de 17-18m de longueur pour 4-5m de largeur disposé dans le prolongement de la porterie. Cet espace est délimité à l'est par le mur d'enceinte.

 

Le mur opposé, à l'ouest, est situé dans le prolongement du mur en retour de l'éperon de l'enceinte et du flanc ouest de la porterie. Quasi rectiligne sur toute sa longueur, il est aussi très hétéroclite, avec des tronçons successifs d'épaisseur et d'appareil différents

 

Un escalier est adossé à ce mur. Large de 1,30m et composé de 12 marches, il conserve sa rampe. Formée de matériaux divers , avec moellons, pierres de taille, tuf et calages de tuile, cette rampe était couverte d'un appui en belles pierres de taille moulurées, dont l'ensemble à été retrouvé dans les gravats et est en cours de remontage.)

 

L'escalier permet de passer de l'espace d'accès inférieur à un ensemble supérieur dont la fonction et l'organisation restent à explorer. Mais les éléments immédiatement au contact ont été reconnus. Le palier de l'escalier est formé par une sol en terrazzo de même type que celui du bâtiment  de la cuisine. Un couloir formé par la rampe de l'escalier et le bâtiment contigu (Tour) s'ouvre sur un arc, porte ou départ de cave, accessible de plain-pied depuis l'espace d'entrée.

Une couche de lauzes, parfois encore entières, y recouvrait le sol sur près d’un mètre d’épaisseur. L'ensemble apparaît comme l'effondrement d'une toiture en lauzes à la suite de  l’incendie de sa  charpente, suivie de l'écroulement du reste du bâtiment.

 

Sous la toiture devaient aussi être stockés des meubles et des armes, la couche de lauzes ayant livré plusieurs éléments métalliques, dont deux pentures de coffre et surtout un canon complet. La découverte d'un tel canon est assez exceptionnelle en fouilles: si quelques pièces issues des arsenaux militaires sont conservées aujourd'hui dans nos musées, l'essentiel est parti à la refonte au fur et à mesure de la modernisation des armes à feu.

 

 

Couloir de desserte nord-sud

 



Réagir


CAPTCHA