Château : le mobilier

Un mobilier peu abondant

 

Au niveau du mobilier ou des structures secondaires, notre fouille procure également des informations spécifiques. Une première constatation est celle de l'absence quasi totale d'objets mobiliers. Les fouilles de château livrent pourtant généralement des céramiques, des déchets alimentaires, des vestiges métalliques en très grandes quantités

 

Les espaces avec un sol en dur et surtout les remblais liés à l'incendie sont pauvres en mobilier, alors que dans les autres fouilles, ce sont ces contextes qui en apportent le plus parce que ces lieux ont été détruits brutalement.

 

Dans notre cas, il n'y avait plus ni vaisselle, ni armes, ni même de meubles dont on aurait pu découvrir pentures, serrures et clés. Bien que nous n'ayons pas encore tout fouillé, cette absence est singulière, d'autant plus que les pièces déjà explorées ont été détruites par incendie. Il nous faut donc considérer que le château était complètement vide au moment où il a été incendié: nous avons peut-être là un indice supplémentaire pour éliminer le siège par Louis XI des causes possibles de la destruction du château.

 

 

 

 

Voir d'autres objets

 



Réagir


CAPTCHA