Paysages d'hier et d'aujourd'hui

PAYSAGES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI

 

Le paysage actuel ne correspond plus à celui du Moyen Age, car la végétation arbustive a envahi toutes les pentes et même le fond du vallon, alors que jusqu’à la fin du XIXe siècle les pâturages tapissaient la combe et que les vignes couvraient tous les versants. Il suffit de se reporter au cadastre dit napoléonien, dressé en 1834, pour se rendre compte de cette évolution paysagère. Les bois n’occupent que le pied abrupt de la falaise (Bois de la Roche) et le secteur de la Roche d’Arbois présentant lui aussi une très forte déclivité. Partout ailleurs, des prés, des champs et des vignes, celles-ci se distinguant par le maillage très fin du parcellaire.

 

 

 

 



Réagir


CAPTCHA